Accueil Actualités De l’Unesco naît la parole

De l’Unesco naît la parole

124

« En reconnaissant Taputapuātea en tant que Paysage culturel selon des limites qui correspondent à celle chantée par nos anciens à travers le Paripari fenua No õpoa, la France et l’Unesco reconnaissent des savoirs fragiles car ancrés dans une culture de l’oralité », Edouard Fritch, président de la Polynésie française, lors de la remise officielle du certificat d’inscription de Taputapuātea au patrimoine de l’Unesco. @Polynésie Française

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire !
Merci d'entrer votre nom ici